La fessée appliquée

Bienvenue sur mon blog

Alors, méchants députés !

Par Jackie

Ruka 

 

Ma muse au loin s’était cachée,

J’ai mis du temps à la chercher,

Retrouvée, je lui ai crié :

Ils nous ont rendu la fessée !

 

Aussitôt elle est accourue

Émoustillée bien entendu :

« Je peux, dit-elle me rattraper,

Ah que je vais me régaler ! »

 

Et moi : « ça c’est jugé, attention,

Pour la forme, non sur le fond. »

Elle : « J’aime les formes du fond

De la culotte des garçons. »

Manao 

Et elle s’en va virevolter,

Les fesses rondes les chercher

Tendres mignonnes chez les enfants,

En chair, bien plantées, chez les grands.

 

Je sais, il faut les corriger !

Je te les laisse pour les fessées,

Mais la peau rose c’est jolie;

Les quitte pas toutes rougies.

Ne les fais pas par trop pleurer,

Bien que j’adore les consoler,

Et leurs larmes les essuyer,

Bien tendrement les caresser.

 

J’ai retrouvé ces belles fesses

Je me ressens plein d’allégresse.

Alors, les méchants députés,

Faut surtout pas recommencer !

Murlo

 

Illustr. : 1) Ruka – 2) Manao – 3) murlo

3 commentaires »

  1. CLAUDE dit :

    Bonjour Jackie. Quelle verve !! Et de plus au service d’une noble cause : la FESSÉE que nos députés prétendent supprimer. Un vrai challenge ! Pas sûr qu’ils gagnent en pratique nos chers députés. Car après avoir lu votre élégant poème, de quoi a-ton en vie ? Ben voyons…d’une bonne et vraie fessée, mais quand même de préférence …sans le Martinet!
    Admirativement. CLAUDE.

    • Jackie dit :

      Peut-être pas une bonne et vraie fessée, en tout cas pas pour moi, CLAUDE . Regardez en haut du poème la délicieuse illustration de Ruka qu’Alain nous a dénichée. Le papa n’a pas l’air bien méchant, et le petit sourit, en guignant du coin de l’oeil ma muse, tout content qu’elle se soit ravie de ses fesses – qu’il a mignonnes – et sûr qu’elle interviendra avant que la fessée n’aille trop loin (la peau rose c’est joli… mais pas toute rouge). Il aura quand même eu le temps de pleurer : pour se faire essuyer ses larmes et se faire câliner par cette si gentille muse.
      Mais de bonnes et vraies fessées pour ces méchants députés qui ont fait pleurer ma muse… Alors là ! Et certainement qu’elle accourra… avec le martinet ! De toute façon, ils ne doivent pas avoir un derrière bien joli.

  2. Chris B dit :

    Bonjour Jackie,
    Magnifique poème sur le fait que les députés ont perdu face au conseil constitutionnel qui a annulé la loi votée en décembre 2016 sur des paragraphes qui ne convenaient pas.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

ldelange |
LE MAITRE DE VOS REVES .SM |
✽✽✽TEENS ✽✽✽ |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | unpas2plus
| Le bogoss
| momo1775