La fessée appliquée

Bienvenue sur mon blog

Bonne année à toutes et tous !

 

Eglise de BROU

Avec tous mes bons vœux pour 2017, que chacune et chacun puisse de nouveau s’immerger dans les souvenirs de leur jeunesse qu’elle fût ou non agrémentée de bonnes, cuisantes et salutaires fessées  - qui ne sont pas du goût de certains députés ;-)

Cordialement, Alain

Illustration  ( stalle, église de Brou (Ain)

12 commentaires »

  1. Chris B dit :

    Merci Alain pour tes voeux.
    Concernant la loi votée le 22 décembre 2016 sur la pression du Coneil de l’Europe, interdiction’officielle de la fessée, gifle, tape sur les mains. ..
    http://telerouteinfo.com/2016/12/ducation-il-est-d-sormais-interdit-de-donner-une-fess-e-un/
    Deux organismes contre la fessée ne sont pas du même avis. L’union pour la famille est contre cette loi car une autre existait en’juillet 2016. Et le fait d’interdire officiellement et de faire ingérence à l’éducation parentale peut déplaire et augmenter la fessée, pas la réduire suite à cette loi.
    Bref, on est dans un monde d’extrêmes paradoxes où bisounours cohabitent avec violences et délinquances grandeur nature. Mais cette réalité quotidienne, nos députés en chambre n’ont pas voulu la voir !

    • Jackie dit :

      Chris, en juillet c’était la première lecture du projet de loi « Egalité et citoyenneté » dont ce qu’on appelé « l’interdiction de la fessée » n’est qu’un article au milieu de tout un fatras. La chambre des députés a adopté alors ce projet.
      Il a été présenté ensuite au Sénat, qui l’a rejeté. En deuxième lecture, il a été adopté définitivement par les députés le 22 décembre, en catimini. Il ne semble pas que cet article ait été discuté au fond. Ce qui importait c’était la menace d’une condamnation de la cour Européenne.
      Mais vous avez raison : le Code civil prévoyait déjà des sanctions envers les auteurs de violences physiques et/ou morales envers les enfants et les adultes. Article déjà utilisé pour une condamnation d’en homme divorce pour fessée. Il est à craindre que cette nouvelle loi n’influe sur l’interprétation des juges !

  2. CLAUDE dit :

    Bonsoir Alain. Nos députés viennent de se surpasser en hypocrisie ! Ainsi, la fessée est (enfin pour certains!) interdite par la loi. Sauf que aucune sanction pénale n’est associée à cette « violation »! De l’art de faire plaisir aux uns sans toutefois se mettre à dos les autres. Et pour cause, ces derniers sont, et de très loin, les plus nombreux, comme le démontre chaque jour votre blog. CLAUDE.

  3. jean marie dit :

    merci Alain pour tes vœux, bonne année aussi

  4. Gilles dit :

    Tous mes voeux pour tous nos amis….merci Alain pour votre merveilleux combat pour le maintien de nos bonnes traditions educatives… Continuez..nous sommes avec vous a 100%…

  5. olivier dit :

    A mon humble avis, à ces fameux députés moralisateurs qui se permettent de s’introduire dans la sphère privée de nous autres,le peuple, il en a manqué un paquet de fessées dans leur jeune temps…cela leur aurait sans doute mis les idées en place et leur aurait de toute évidence l’intelligence qui semble,avec ce genre de décision idiote, leur manquer particulièrement.
    Je précise que je n’ai jamais eu besoin de « battre mes enfants, et que pour ma part j’ai été largement fessé par mes parents jusque très tard lors de mon adolescence… je n’en suis pas mort et ne suis pas devenu un bourreau d’enfants ! dont acte. Triste pays où des « représentants  » du peuple se permettent ce genre de bêtise débile…et je reste poli

  6. Nelly dit :

    Bonne et heureuse année à toutes et tous que 2017 vous apporte bonheur et joie
    Bises Nelly

  7. CLAUDE dit :

    Bonjour Olivier. Je partage votre indignation sur l’immixtion des élus du peuple dans la sphère privée des citoyens. L’éducation est au cœur même de celle-ci. Comme vous j’ai reçu de nombreuses fessées, dont certaines au martinet, dans mon adolescence. Et pas plus que vous je n’en suis mort. Mais, pour ma part je place la duplicité de nos élus sur le compte de l’opportunisme. Et je vous félicite de brocarder ceux-ci en disant, non sans humour, qu’eux même auraient dû recevoir: « un paquet de fessées dans leur jeune temps »! Cordialement. CLAUDE.

    • Jackie dit :

      J’avais des vœux à présenter,
      Ma muse où étais-tu passée ?
      Plus de deux jours je t’ai cherchée !
      Au fond de mon âme bien cachée
      Je t’ai trouvée toute effondrée.
      « Oh mon ami, ces vilains députés
      Nous ont interdit la fessée! »
      Je vais partir, loin, pour pleurer.
      Mais je te laisse pour rimer,
      avec FESSE :
      Allégresse, tendresse, caresse,
      prouesse et gentillesse,
      et pourquoi pas, oui, diablesse,
      avec FESSEE :
      Gronder, châtier, crier, pleurer,
      Sangloter et supplier,
      Strier rougeoyer, brasier,
      (et sur les mineurs la cacher),
      Ces mots que je n’ai guère aimés.
      J’avais gomme pour effacer :
      la TENDRESSE.
      Et puis tout seul elle m’a laissé.
      Alain, amis, je vous adresse
      LES RIMES EN ESSE »

      • CLAUDE dit :

        Merci Jackie. Quelle verve ! Des rimes, des rimes, encore et toujours. Nous aimons. Votre plume fait honneur à la langue française. Et cela grâce à quoi ? La fessée ! A méditer par tous leurs détracteurs ! Cordialement. CLAUDE.

      • jean marie dit :

        Bravo pour tes vers Jacky, j’aime beaucoup

  8. Emilie dit :

    Bonne année 2017 à tous !! Et que continue de vivre notre blog. Merci Alain.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

ldelange |
LE MAITRE DE VOS REVES .SM |
✽✽✽TEENS ✽✽✽ |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | unpas2plus
| Le bogoss
| momo1775