La fessée appliquée

Bienvenue sur mon blog

Dois-je utiliser la fessée ?

Unknw 1

par Papy

 

Je suis un Papa bienveillant.

Pourtant il me faut sanctionner

L’enfant, entre sept et treize ans,

Qui ne s’est pas bien comporté.

 

Mais c’est pour moi problématique.

Faut-il lui donner la fessée ?

Si j’opte pour cette pratique,

Est-ce punition adaptée ?

 

Lorsque de sérieux manquements

Ont été commis par l’enfant

Alors il faut, s’il recommence,

Lui donner juste pénitence.

Unknw 2 ) 

Aujourd’hui peu sont persuadés,

De la fessée, l’utilité.

Si ce n’est pas la solution,

Quelle est la bonne punition ?

 

Si je le mets pantalon bas

Qu’est-ce que l’enfant en pensera ?

Qu’il l’a vraiment bien mérité ?

Ou bien va-t-il se révolter ?

 

Faut-il plusieurs jours le priver

Avec ses copains de sortir

Ou le jour même en terminer

Pour ne pas trop longtemps sévir ?

Comixpank mod 

Il me semble que les enfants,

Si de choisir je proposais

Punition longue ou dans l’instant

La plus courte préféreraient.

 

Mais si j’opte pour la fessée,

L’aiderais-je alors à changer ?

Comprendra-t-il, ainsi puni,

Que je l’aime, si je lui dis ?

Unknw 3

 

Illustr. 1,2,4) Unknw – 3) Comixpank mod

 

2 commentaires »

  1. Julie dit :

    Bonjour Papy,
    Bonne question. Nous devons toujours nous interroger sur l’utilité d’une fessée. Pour moi, elle devra être donnée que dans certaines conditions :
    1-Si les règles sont connues et non appliquées.
    2-En cas de répétitivité de la faute.
    Par contre, la sévérité dépend de la gravité de la faute, et toutes les fautes ne méritent pas une fessée. Il y a d’autres alternatives.
    C’est dans cet esprit que j’ai été élevée et, quand ça devait tomber, ça tombait…
    Salutations.
    Julie.

    • Jean Philippe dit :

      Bonjour Papy,
      Tout est dit dans votre poème sur le bien-fondé d’une fessée. Je retiendrai surtout la dernière strophe qui place l’enfant face au choix crucial de la fessée.
      Combien de fois, étant enfant, j’aurais pu l’éviter ? Mais mon immaturité obligeait Maman à sévir. il n’empêche que ces fessées m’ont aidé à grandir et qu’elles ne contredisaient pas l’amour que me donnait ma Maman.
      Cordialement
      Jean Philippe

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

ldelange |
LE MAITRE DE VOS REVES .SM |
✽✽✽TEENS ✽✽✽ |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | unpas2plus
| Le bogoss
| momo1775