La fessée appliquée

Bienvenue sur mon blog

Fessées d’outre-Quiévrain – 7

RW d'après Fred Nagel

Fessées d’outre-Quiévrain – 7.  Quand Maman se fâche tout rouge… les fesses de Pierrot deviennent rouges !

par Pierrot

J’avais 8 ans et avec mes parents nous passions l’après-midi chez des amis, Gustave, Marguerite et leur fillette Monique de 6 mois mon aînée que j’appelais plus volontiers Moun.

Ils vendaient en gros des petits jouets, des cotillons, des santons et tout le nécessaire pour décorer les arbres de Noël. La marchandise était stockée dans un petit entrepôt derrière la maison. Nous y jouions parfois mais nous avions l’interdiction de toucher aux caisses qui contenaient des objets fragiles. Nous aimions cependant regarder ce que contenaient les cartons ouverts.

Ce jour-là, nous aperçûmes sur une étagère une boîte ouverte contenant des guirlandes de Noël ainsi que des boules et des flèches multicolores. Je dis à Monique :

« C’est magnifique ! On pourrait voir ce qu’il y a à l’intérieur. »

« Fais attention Pierrot, tu sais bien que l’on n’a pas le droit de toucher aux caisses. Si ça tombe tout sera cassé et Papa sera fâché ! »

« Ne t’en fais pas, je ferai attention ! »

Je descendis la boîte et nous avons regardé les objets avec des yeux émerveillés. Lorsque je voulus la remettre sur l’étagère, je fis un faux mouvement et la laissai tomber. Boules et flèches se cassèrent en mille morceaux.

Alertés le bruit, nos parents qui prenaient le thé dans le jardin accoururent pour découvrir le capharnaüm. Monique expliqua ce qui s’était passé en minimisant ma culpabilité. Gustave se fâcha un peu et donna deux tapettes quasi imperceptibles et sûrement indolores sur la jupe de sa fille avant d’aller chercher un balai et de ramasser les débris.

Par contre, ma mère devint rouge de colère et cria :

« Ici tu n’es pas chez toi ! Tu n’obéis pas et casses tout. C’est sûrement toi qui as eu l’idée de descendre la boîte ! Montre ton pète ! »

J’eus beau la supplier :

« S’il te plaît Maman, pas sur mon pète tout nu devant Moun ! »

Juan Ceples

Mais insensible à ma prière, elle baissa mon short et mon slip, découvrant mes fesses blanches qui ne devraient pas le rester longtemps ! J’avais honte et en plus je savais que cela allait faire mal. Aussitôt, les mains vigoureuses de Maman s’abattirent sur ma petite croupe en aplatissant mes adorables petites fesses.

On entendait le bruit des claques sonores qui faisaient « claaak !…  claaak !…  claaak !…  claaak !…  claaak ! ».

C’était très douloureux et si j’en crois l’intensité de la brûlure, je suis sûr que mes globes jumeaux passèrent du blanc au rose pour finir rouge vif. Ne voulant pas que Moun me voit pleurer comme un bébé, malgré la douleur je n’avais poussé que quelques cris étouffés à chaque claque. Malgré tous mes efforts pour rester stoïque, je n’ai pas réussi à ne pas pleurer et des larmes perlaient sur mon visage aussi rouge que mon pauvre petit derrière.

Maman remonta mon slip sur mes fesses endolories puis mon short. Ces vêtements serraient ma pauvre croupe accentuant la douleur, aussi je glissai mes mains sous mon slip pour masser mes fesses irritées.

Les parents nous envoyèrent ensuite jouer aux dames dans le jardin sur une petite table entourée de chaises en bois. Moun s’assit mais comme moi je préférais me mettre à genoux sur ma chaise, elle me demanda :

« Tu as fort mal ? » »

« Non ça va, mais les chaises sont trop dures pour mes fesses. Tu sais Maman les a frappées fort ! »

Ma copine m’apporta un coussin moelleux pour poser ma croupe endolorie. Une heure après, la douleur s’estompa et je pus prendre ma revanche et gagner la deuxième partie.

Zekel

Illustr. : 1) RW d’après Fred Nagel – 2) Juan Ceples – 3) Zekel

 

 

 

4 commentaires »

  1. Alain dit :

    Enfin un auteur centenaire sur ce site. J’ai relu ses textes précédents, pas de doute sur l’âge de Pierrot. Admirable! Avoir autant de mémoire, bravo. Vu qu’on ne parle plus comme ça depuis la fin du XVIIIème siècle, GRAND MERCI à Pierrot pour ce rappel historique. Alain.

  2. duboisjp dit :

    l’ auteur est né vers 1954 voir les dates des histoires vers le début des années 60

  3. Emilie dit :

    Merci pour ce beau récit !!
    Bisous d’Emilie.

  4. duboisjp dit :

    merci Emilie, bisou

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

ldelange |
LE MAITRE DE VOS REVES .SM |
✽✽✽TEENS ✽✽✽ |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | unpas2plus
| Le bogoss
| momo1775