La fessée appliquée

Bienvenue sur mon blog

Fessées d’outre-Quiévrain – 9 Ma fessée déculottée à l’Exposition universelle de 1958

RW d'après Droo

par Pierrot

En 1958, j’avais 5 ans et ma mère et moi visitions l’Exposition universelle. Nous avions emprunté un petit train pour visiter les pavillons des différents pays ainsi que l’Atomium. Tout m’émerveillait. A un moment, Maman dut se rendre aux toilettes et me demanda de rester assis sur un banc en l’attendant.

Comme je trouvais le temps long, je me levais et me dirigeais vers l’exposition des nouvelles locomotives françaises, la BB et la CoCo. Après les avoir admirées, je voulus regagner le banc que je n’aurais pas dû quitter, mais impossible de retrouver mon chemin ! Si j’avais su, j’aurais pris des petits cailloux pour faire comme le petit Poucet ! Je tournais un moment avant d’y arriver… mais Maman n’y était pas ! Au bout d’une dizaine de minutes, nous nous retrouvâmes enfin. J’étais heureux de la revoir, mais elle était si énervée qu’elle m’houspilla.

« Ah te voilà Pierrot ! Je me suis fait un sang d’encre ! J’ai demandé à des gens mais personne ne t’avait vu. Pourquoi es-tu parti ? Tu m’as désobéi !… »

« Pardon Maman, je voulais voir les locos ! »

« On pouvait les voir ensemble lorsque je serais revenue. Montre ton pète ! »

« Pardon Maman ! Pas la fessée ! »

« Mais si Pierrot ! Tu aurais pu te perdre. Allons retourne-toi ! »

Penaud, je lui présentai mon petit derrière. J’avais déjà reçu des fessées, mais c’étaient de simples tapes et presque toujours par-dessus ma culotte. Je n’avais connu qu’une seule fessée déculottée à la maison, à cause de gros mots (voir « Fessées d’outre-Quiévrain – 1 : Fessée pour des gros mots »). Quelle ne fut pas ma surprise quand, sans prévenir, Maman baissa mon short et mon slip et claqua mon joufflu tout nu.

UnkD

J’entendis soudain « clac ! clac ! clac ! clac ! ».

Quatre claques seulement, mais quel effet de surprise ! Je ne sentis rien aux deux premières, mais à la troisième, je ressentis une vive douleur et après la quatrième cela se mit à chauffer vraiment.

« Oh mon pète ! J’ai mal ! » criai-je.

Ensuite Maman remonta mon slip et mon short qui, en comprimant mes fesses, accentuèrent la sensation de cuisson. Je frottais mon derrière et, comme beaucoup de gens nous regardaient, j’essayais de ne pas trop pleurer.

L’inquiétude s’étant dissipée, Maman m’expliqua pourquoi elle m’avait fessé si fort.

« Je t’ai flanqué une fessée parce que tu m’as fait très peur : je te croyais perdu ! J’étais en colère c’est pourquoi cela a claqué si fort. Tu as encore mal ? »

« Oui, Maman ! J’ai encore mal à mon pète mais je pleure plus car on me regarde. »

« C’est bien, tu es un grand garçon ! Si tu as encore mal, est-ce que tu pourras t’asseoir sur le siège du téléphérique ? »

Assis dans la cabine, je pus admirer d’en haut toutes les merveilles de l’Exposition et j’oubliais que j’avais encore mal à mes pauvres petites fesses !

Illustr. : 1) RW d’après Droo – 2) UnkD

3 commentaires »

  1. Chris B dit :

    Quand un enfant se perd dans un magasin ou autres parce qu’il n’a pas respecté les consignes, cela se finit toujours mal par des : cris, ou/ et fessées ou/et privations de choses…

  2. Amel dit :

    Ah, une fessée du temps où Bruxelles bruxellait, à l’ombre de l’atomium ! Quelle est la partie que je préfère ? Le souvenir de la fessée ou le décor de l’expo 58 au plateaux de Heyzel que je ne connais que sur des images. Votre récit fait vibrer autant l’enfant fessée que j’étais que la bruxelloise (en exil provisoire) que je suis,

    Bien à vous,

    Amel

  3. CLAUDE dit :

    Bonjour Pierrot. Charmant récit plein de fraîcheur et de discipline. Vous aviez mérité cette fessée et ne vous plaignez pas, d’autres comme moi auraient eu droit au martinet au retour à la maison.IL est vrai que c’était dans les années 50/60 : autres temps autre mœurs .Aujourd’hui on ne trouve plus de martinet de correction, seulement des martinets destinés à pimenter des jeux érotiques. Pourquoi pas ? Je suis tolérant. A chacun ses fantaisies. Amicalement Claude.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

ldelange |
LE MAITRE DE VOS REVES .SM |
✽✽✽TEENS ✽✽✽ |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | unpas2plus
| Le bogoss
| momo1775