La fessée appliquée

Bienvenue sur mon blog

Mais s’il te plaît, plus de fessées !

Owe Zerge

Mais s’il te plaît, plus de fessées !

 

Sonnet par Jacky

 

Treize ans passés, je suis un grand,

je ne suis donc plus un enfant !

Pourtant tu m’as déculotté

Pour encore me corriger.

Ruka 1 

Cul nu ! Papa ma puberté ?

Elle a déjà bien commencé.

Et tu m’en as félicité !

Alors c’est fini la fessée !

 

Oui je n’aime pas vous obéir,

Pour m’y forcer tu dois punir,

Comment, c’est à toi de choisir.

Ruka 2 

T’es mon papa c’est obligé,

De toi je dois tout su supporter.

Mais s’il te plaît plus de fessées !

 

Illustr. : 1) Owe Zerge – 2) Ruka 1&2

12 commentaires »

  1. monenfance88 dit :

    Très beau poème,Jacky,et qui sonne juste. Bravo ,j’ai beaucoup aimé !

  2. CLAUDE dit :

    Bonjour Jacky. je vois avec une évidente satisfaction que la fessée est pour vous une source d’inspiration poétique. Merci donc sur la forme, quant au fond: une fessée à 13 ans quoi d’extraordinaire? Moi qui ai reçu le martinet fort longtemps, cela me fait sourire. Amicalement. CLAUDE.

    • Jacky dit :

      Je n’ai jamais goûté du martinet et je m’en félicite, CLAUDE. Mais j’ai eu droit moi aussi aux fessées à 13 ans et plus et, quelques années, après en ai distribué plus d’une. Rien d’extraordinaire à cela en effet, mais rien d’extraordinaire non plus que, la puberté éclose, des garçons ressentent mal que l’on dispose de leur derrière sans vergogne. Je ne’écris pas un traité ni un recueil d’éducation. Je badine autour de la fessée, je m’amuse à relever ses côtés pittoresques, ses larmes et ses pleurs y compris. Je cherche à traduire le ressenti.
      Du reste, même à l’heure actuelle, fesser un jeune ado n’est certes pas courant, mais quand même pas, je pense , extraordinaire. Et, si je ne connais pas la conclusion du « s’il te plaît » du garçon – à chacun de se la trouver – je doute fort que le papa n’ait pas continué à le faire.

    • Chris B dit :

      Claude,
      La fessée pour un ado de 13 ans peut être considéré comme honteuse, car on est au collège, donc plus un petit garçon.
      Mais Jacky aurait dû préciser qu’une tranche d’âge cela avait toute son importance pour justifier la plainte de cet ado « fictif » de recevoir encore des fessée de son papa, étant déculottée qui plus est. Je pense que c’est surtout que la fessée soit déculottée qui le gêne.
      Si cette fessée avait eu lieu dans les années 50 jusque fin 70-80, on aurait pu dire qu’il n’y avait rien d’étonnant pour l’endurer dans la mesure où on pouvait jusque tard dans l’adolescence. Dans les années 90, une voisine fessait son fils qui était au lycée pour son manque de respect. Un jour, alors que je longeais la résidence et passais près d’une fenêtre de cette famille, j’entendis le garçon demander à sa mère pourquoi elle voulait encore le déculotter pour le fesser. Elle lui avait répondu que c’était pour le punir pour son insolence. M’étant éloigné je n’ai pas su si sa mère avoit joint le geste à la parole.
      De nos jours, je ne pense pas que la fessée soit un mot exclusivement réservé au dictionnaire.
      Cordialement.

      • CLAUDE dit :

        Bonjour Chris. J’espère bien qu’aujourd’hui la fessée n’est pas : »un mot exclusivement réservé au dictionnaire »! Pour autant, je ne suis pas un horrible méchant! La dissuasion est pour moi essentielle. Mais pour qu’elle fonctionne, encore faut-il qu’il y ait de temps en temps passage à l’acte. Et, dans ce cas, plus le châtiment sera sévère, plus il sera dissuasif. C’est pourquoi je considère le martinet comme l’un des meilleurs moyens d’atteindre ce but. Par contre, je désapprouve l’humiliation qui parfois accompagne la correction. Je sais que de nombreux lecteurs de ce blog ne partagent pas mon avis. Je les respecte, à condition qu’à leur tour, ils respectent cette position. Cordialement. CLAUDE.

        • Jacky dit :

          Bien sûr que la demande à son père de cesser la fessée parce que à 13 ou 14 ans on se sent souvent presque un homme ! Je doute fort pourtant que ce papa du poème y ait accédé. Car à mon avis elle s’est bien souvent avérée comme particulièrement efficace à cet âge. A chaque lecteur de choisir la suite…
          D’autant plus qu’après tout, ce n’est pas comme avec la mère : on est « entre hommes  » Il y a peut-être chez ce jeune ado un petit essai de chantage au nom de la pudeur. Un affrontement physique – même perdu d’avance pour l »ado – même s’il vous fait finalement mal au derrière, vaut sans doute bien mieux que certaines longues punitions privatives actuelles. Un très mauvais moment à passer, certes, mais après tout est fini ! Libération ! C’est pourquoi je reste persuadé que la fessée n’a pas disparu même et surtout pour les grands garçons et que la discrétion ne l’efface pas du dictionnaire. Bien au contraire elle peut revenir en face.
          Cela dit, je me serais très bien passé de celle que j’ai reçue durant le repas au réfectoire de mon pensionnat !

  3. Victor dit :

    Jacky,
    très joli poème. Bravo! Vivement une histoire.
    Cordialement vôtre,
    Victor.

  4. Jacky dit :

    Voyons Victor, un peu de patience ! Ça n’en sera que mieux, du moins je l’espère. Mais dites-moi, avez-vous eu des fessées vous ? Moi je m’en serais bien passé !
    Cordialement.

    • Victor dit :

      Bonjour Jacky.
      N’ai JAMAIS reçu de fessée dans mes enfance et adolescence. L’ai seulement pratiquée dans des jeux sexuels.
      Cordialement vôtre. Victor.

  5. CLAUDE dit :

    Bonjour Jacky et Julie. Et moi qui pensait, surtout pour vous Julie, que la fessée était un châtiment !! La voilà devenue un « préliminaire », assurément j’en conviens, fort efficace! Mais tout cela en dépit de la morale! Enfin, il faut bien que jeunesse se passe. Ne sois donc pas grognon, cher Claude me dis-je ! Bonne fessées érotiques cher Jacky et chère et impertinente Julie. Amicalement.CLAUDE.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Répondre à Jacky Annuler la réponse.

 

ldelange |
LE MAITRE DE VOS REVES .SM |
✽✽✽TEENS ✽✽✽ |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | unpas2plus
| Le bogoss
| momo1775