La fessée appliquée

Bienvenue sur mon blog

Une fessée qui en vaut une autre

various089.jpg 

Par Nath

J’avais 5 ans et j’étais en dernière année de maternelle. Nous avions une institutrice, Madame R…, qui donnait assez souvent la fessée, toujours méritée, aussi bien aux petits garçons qu’aux petites filles et qu’ils soient de sa classe ou non. J’en recevais moi-même assez souvent, mais celle que je vais vous raconter m’a beaucoup marquée et surtout, je pense qu’elle fut déterminante pour ma vie future en tant qu’enfant, adolescente, puis adulte. Voici donc.

La fin de la récréation se terminait et notre institutrice tapa dans ses mains pour nous faire mettre en rang deux par deux et en nous tenant par la main. C’était l’heure de la sortie et nous devions aller à nos petits placards pour prendre nos affaires et nous habiller. Un brouhaha dû à un chahut se fit entendre comme à l’accoutumée, le temps que nous nous mettions en rang et que nos maîtresses finissent de bavarder entre elles.

Un petit garçon de trois ans, première année de maternelle, était à côté de moi et, tout timide, ne bougeait pas. Peut être avais-je voulu imiter les grands ? Toujours est-il que l’envie de le faire s’empara de moi et je fis exactement comme notre maîtresse procédait très régulièrement quand elle administrait la fessée : je baissai le short puis le slip du petit garçon et, de ma petite main, j’essayai de lui donner une fessée.

J’étais bien malhabile étant moi même trop petite, néanmoins, il l’a reçue quand même ! Vite, je me dépêchai d’intégrer le rang de ma classe, pensant que personne ne s’en apercevrait, mais je n’étais qu’un petit bout de chou de 5 ans et je ne m’imaginais pas que plein d’autres enfants m’avaient vue et qu’ils me dénonceraient ni que le pauvre petit garçon pleureraient très fort à chaudes larmes.

Tout cela attira l’attention de nos institutrices. Madame R…, mon institutrice, ne tarda pas à foncer sur moi, très en colère. Elle me fit sortir du rang, releva ma jupette, me déculotta vivement et, après avoir pris soin de demander aux autres maîtresses de placer leurs élèves en demi cercle devant nous, elle m’administra une bonne et grosse fessée.

Ensuite, ma maitresse remonta ma culotte et rabaissa ma jupe aussi vite qu’elle m’avait déculottée et troussée quelques instants auparavant. A la suite de cette fessée bien méritée,  je me sentis toute honteuse pleurant à gros sanglots comme le petit garçon que j’avais moi-même voulu fesser, avec une différence de taille toutefois : les claques de la main  de Mme R… étaient nettement plus cuisantes que celles données de ma petite menotte..

Quand mon papa vint me chercher à l’école, je ne me plaignis pas de peur de recevoir une autre fessée car cela faisait partie de la norme des choses, lorsque nous faisions des bêtises.

4 commentaires »

  1. Jean-Jacques dit :

    Oh, Nat, quelle jolie petite histoire !
    vous aviez des dons précoces, je vois. Ce désir bien innocent de donner la fessée à un garçon vous est-il resté en grandissant ?
    En tous cas, vous n’avez pas volé cette bonne déculottée dans la cour de l’école.
    J’espère que vous avez d’autres souvenirs à nous conter.

  2. nat dit :

    Oui, Jean-Jacques, ce désir m’est resté en grandissant.

    Promis, je vous conterai d’autres souvenirs.

    Bisous a Toutes et à Tous,
    Nat

  3. Robert dit :

    Chère Nat,

    J’ais beaucoup votre texte et j’imagine très bien la scène ainsi que la cour de récréation. Quelle honte avez-vous due resentir ainsi la peur que la maîtresse rapporte à votre papa…
    Bon week end à vous

  4. nat dit :

    Merci! Robert de votre gentil commentaire.

    Ma maîtresse n’a jamais fait le rapport à mon papa, comme je l’ai dit dans mon récit et si le rapport avait été fait, je n’aurais surement pas loupé d’en recevoir une autre de la main de mon papa et certainement sur le champ, devant tout le monde.

    Bisous à Toutes et à Tous,
    nat

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

ldelange |
LE MAITRE DE VOS REVES .SM |
✽✽✽TEENS ✽✽✽ |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | unpas2plus
| Le bogoss
| momo1775