La fessée appliquée

Bienvenue sur mon blog

Vacances crépitantes chez Grand-Mère

various051.jpg

 

par Nath

Comme chaque année, je passais les deux mois de grandes vacances d’été chez ma grand-mère Nathalie et mon grand père Ludovic. Je devais avoir 8 ans. Ce jour-là, ma copine et petite voisine, Liline (Evelyne de son vrai prénom) vint me chercher vers onze heures pour aller jouer.

Ma grand-mère me donna l’autorisation en me faisant promettre d’être de retour à midi, l’heure du dîner qui devait être respectée. Mais avec ma copine Liline, nous partîmes jouer dans la grange sans voir l’heure passer. Nous nous jetions du haut de la plate-forme sur les bottes de foin au-dessous qui amortissaient nos chutes. A mon retour, grand-mère m’attendait, le visage montrant un air sévère.

« C’est maintenant que tu arrives ? Avec une heure de retard ? Dépêche-toi de monter ! »

Je gravis les trois marches du perron où m’attendait grand mère en traînant les pieds. J’aperçus grand-père Ludovic. Il était assis dans son grand fauteuil, tirant machinalement sur sa pipe, regardant d’un œil amusé sa petite-fille toute honteuse de sa désobéissance, mais appréhendant surtout ce qui l’attendait.

Sitôt arrivée à la hauteur de grand-mère, celle-ci me ploya sous son bras, me serra fortement contre sa hanche, baissa sans façon mon petit short et ma petite culotte et me fessa copieusement à derrière nu devant ma petite copine Liline qui restait pétrifiée par ce spectacle et aussi en présence de mon grand-père qui lui non plus, n’en perdait pas une.

Cette fessée déculottée que me donna grand-mère, ce jour –là fut longue et sévère. Quand ce fut fini, elle me reculotta  et elle m’intima l’ordre de rentrer dans la maison et de passer à table, mes fesses bouillantes.

Liline partit en courant chez elle et j’ai toujours supposé que la même chose l’attendait à sa maison, mais elle ne me l’avoua jamais.  Pourtant, je savais qu’elle recevait aussi la fessée par ses parents, comme moi par ma grand-mère car j’y ai eu assisté bien souvent, suite à des bêtises que nous commettions.

Grand-mère me dit :

« Allez ! on passe à table ! »

Et se tournant vers ma copine : 

« Quant à toi, Liline, inutile de venir rechercher ta petite copine. Après cette fessée, elle sera punie pour la journée. » 

 

9 commentaires »

  1. Robert dit :

    Chère Nath,

    As-tu reçu d’autres fessées en présence de Liline ?

  2. Nath dit :

    Non! Robert, c’est la seule que j’aie reçue devant Liline.
    Mais par contre j’ai souvent été menacée en sa présence. J’étais fessée souvent chez mon Grand-Père et ma Grand-Mère;
    Cela faisait partie des choses naturelles, à cette époque, comme les câlins, les bonbons, les confitures de ma douce enfance.
    Liline, elle, recevait très souvent la fessée par ses parents, devant moi, quand je m’y trouvais.

  3. Robert dit :

    Merci Nath,

    J’ai grand plaisir de constater dans votre réponse une note de nostalgie. Bien sûr que cela faisait partie de notre enfance ou,comme vous le disiez « partie des choses naturelle »
    J’espère que vous vous portez bien ? En vous souhaitant de bonne fête de fin d’années

  4. Annie dit :

    C’est gentil, Robert :

    Oui, cela va un peu mieux pour moi.

    Bonne Fête de fin d’années à vous aussi et un gros bisou.

  5. herge dit :

    bisous Lilou …
    Merci pour tes histoires ici ..

  6. Jean-Jacques dit :

    Moi aussi j’aime beaucoup tes histoires, pleines de fraîcheur (sauf pour les postérieurs mis à l’air, bien sûr !)

  7. Amandine dit :

    Bonjour Nath, bonjour Blain, Jean-Paul, Robert et les autres, c’est avec un plaisir croissant que je lis vos souvenirs et vos impressions aimablement publies sur ce blog, et si semblables a celles de mon enfance vécue au nord de la France, ou fessées et martinets étaient monnaie courante par les années soixante, dans la plupart des domiciles. Se pourrait il que le village de votre grand-mère se trouve dans la même région ? et pourriez vous avoir l’amabilité de nous conter les nombreuses fessées de Liline dont vous avez été témoin? Au plaisir de vous lire Nath, et bonnes vacances !

  8. sandrine34 dit :

    Bonjour, je lis depuis très longtemps les histoires vécues de fessées reçues et je désirerais parler de mon enfance qui s’est ponctué par un nombre incalculables de fessées données par ma mère, ma grand- mère ainsi qu’une dame amie de maman qui me gardait quand celle-ci travaillait au dehors. Bien amicalement, Sandrine

    • Chris dit :

      Cela serait un grand plaisir pour les lecteurs de ce blog de lire votre enfance et de vos fessées reçues.

      Il suffit d’écrire vos témoignages d’enfance dans l’e-mail donné à la page d’accueil du blog, de faire un copié collé sur votre messagerie, cela marche, j’ai fait la même chose mi-2012 à mes débuts.

      N’attendez pas, foncez !

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

ldelange |
LE MAITRE DE VOS REVES .SM |
✽✽✽TEENS ✽✽✽ |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | unpas2plus
| Le bogoss
| momo1775